Les renseignements indispensables pour bien calculer un escalier

 

Mise à jour : 19 octobre 2018

 

Je peux vous faire le calcul et un plan de principe pour votre escalier, mais il me faut un minimum de renseignements pour faire une étude la plus réaliste possible comme :

- la destination de l'escalier : les tolérances sont différentes si l'escalier est destiné à desservir une cave, un grenier ou des chambres.

- le matériau utilisé pour réaliser l'escalier :

. pour un escalier en béton, il sera nécessaire de réserver une marche palière d'une dizaine de centimètres pour faire la reprise des fers à béton de la dalle d'étage vers la paillasse de l'escalier.

. pour un escalier en bois, une marche palière d'environ 5 cm permettra de faire un nez de marche de 3 cm plus une contremarche pour cacher le côté de la dalle béton.

. en fonction de l'épaisseur de la dalle, un escalier à un limon central pourra nécessiter une marche palière de 15 à 25 cm afin que ce limon soit fixé sur le côté de la dalle (à moins que ce limon puisse être fixé sous la dalle). 

 

Pour le calcul d'un escalier droit

En plus de renseignements ci-dessus, les données suivantes sont nécessaires :

1- La hauteur totale de l'escalier de sol à sol fini,

2- La longueur de la trémie,

3- La hauteur sous plafond,

4- Le reculement maximum possible de l'escalier.

Remarque : Le reculement maximum de l'escalier et la hauteur sous plafond sont utiles dans le cas où l'escalier peut être prolongé au-delà de l'aplomb de la trémie afin que la hauteur d'échappée reste correcte.


Pour le calcul d'un escalier quart tournant

En plus de renseignements ci-dessus, les données suivantes sont nécessaires :

1- Un dessin de la cage d'escalier en plan avec les murs environnants et le sens de montée (voir plan ci-dessous),

2- La hauteur totale de l'escalier de sol à sol fini (voir croquis de l'escalier droit ci-dessus),

3- La hauteur sous plafond (voir croquis de l'escalier droit ci-dessus),

4- La longueur et la largeur de la trémie,

5- Le reculement de départ maximum possible de l'escalier afin que le passage libre au pied de l'escalier reste correct,

6- La largeur de l'escalier (emmarchement),

7- Le rayon du jour si nécessaire (le rayon du jour est facultatif mais il permet de conserver un collet de marche plus confortable). Le collet est la partie la plus étroite de la marche.

Remarque : Le reculement maximum de l'escalier et la hauteur sous plafond sont utiles dans le cas où l'escalier peut être prolongé au-delà de l'aplomb de la trémie afin que la hauteur d'échappée reste correcte.

 


Pour le calcul d'un escalier demi tournant ou 2 quarts tournants

En plus de renseignements ci-dessus, les données suivantes sont nécessaires :

1- Un dessin de la cage d'escalier en plan avec les murs environnants et le sens de montée (voir plan ci-dessous),

2- La hauteur totale de l'escalier de sol à sol fini (voir croquis de l'escalier droit ci-dessus),

3- La hauteur sous plafond (voir croquis de l'escalier droit ci-dessus),

4- La longueur et la largeur de la trémie,

5- Le reculement de départ maximum possible de l'escalier afin que le passage libre au pied de l'escalier reste correct,

6- La largeur de l'escalier (emmarchement),

7- Le rayon du jour si nécessaire (le rayon du jour est facultatif mais il permet de conserver un collet de marche plus confortable). Le collet est la partie la plus étroite de la marche.

Remarque : Le reculement maximum de l'escalier et la hauteur sous plafond sont utiles dans le cas où l'escalier peut être prolongé au-delà de l'aplomb de la trémie afin que la hauteur d'échappée reste correcte.

Un escalier avec 2 quarts tournants se présente de la même façon avec en plus une partie droite entre les 2 quarts tournants.

 

 

Pour le calcul d'un escalier hélicoïdal

En plus de renseignements ci-dessus, les données suivantes sont nécessaires :

1- Un dessin de la cage d'escalier en plan avec les murs environnants et le sens de montée (voir plan ci-dessous),

2- La hauteur totale de l'escalier de sol à sol fini,

3- La hauteur sous plafond et surtout l'épaisseur du palier (exemple : 10 cm)

4- Les dimensions et la forme de la  trémie (ronde ou carrée),

5- La forme de l'escalier (ronde ou carrée),

6- La forme du palier (exemple : carré ou triangulaire : 60 à 90°),

7- Le diamètre du fût central (exemple : métal 10 cm, bois ou béton 15 à 20 cm).

 

 

Si vous avez des difficultés pour réaliser le calcul et le plan de votre escalier, vous pouvez m'envoyer une demande avec tous les renseignements cités ci-dessus (avec une photo des lieux si possible), à l'adresse mail suivante :

lionel.ponnelle@orange.fr

Important : j'ai remarqué depuis quelque temps que certains de mes messages n'obtenaient pas de réponse. Je me suis aperçu que certains logiciels de messagerie (ou webmail) supprimaient mes messages en les considérant comme des spams. Le destinataire ne reçoit pas son message et moi j'ai passé du temps pour rien. Le destinataire pense que le l'ai laissé tomber et moi je pense que cette personne manque de savoir vivre. Afin d'éviter ce problème, je vous demande de me confirmer la réception de ce message, dans le cas contraire je vous renverrai ce message à partir d'une autre adresse mail.

Merci de votre compréhension.

Retour à la page d'accueil.

 

Nombre de visites depuis le 1er juillet 2007 :

http://pages.perso.orange.fr/client/php/compteur.php?url=lionel.ponnelle&df=a&dd=A&frgb=noir&tr=Non&md=7&pad=Non&comma=Non